Fiche PASS : Le système squelettique

Tu souhaites réussir ta PASS ? Accède à ton cadeau dès maintenant !


Dans cet article, vous allez pouvoir accéder à une fiche de révision PASS concernant le système squelettique.

I.  La constitution et les différents types de squelettes

Le squelette axial (ou cranio-vertébral) est formé par la colonne vertébrale et inclut le sacrum, il supporte la partie supérieure.

Le thoracique constitue la cage thoracique formé par les côtes et le sternum.

Le squelette appendiculaire ou squelette des membres.

-> appendiculaire comme quelque-chose qui pend donc les membres.

On distingue les os constants de ceux inconstants :

 – Les os constants au nombre de 206 présentent des variations mais sont présents chez tous les humains.

  -> crâne : 8

  -> massif facial : 14

  -> osselets de l’ouïe : 6

  -> vertèbres : 24 + sacrum et coccyx

  -> côtes : 12 paires (soit 24) + le sternum et l’appendice xiphoïde

  -> au niveau des ceintures : 4 (2 clavicules, 2 scapulas et 2 os iliaques, sacrum/coccyx)

  -> membres -> 120 soit 30 par membre

 – Les os inconstants sont les os sésamoïdes au niveau de la main et du pied.

II.  Anatomie des os :

On distingue les os longs, courts, plats et intermédiaires :

 – Os longs : Ils se retrouvent au niveau des membres (humérus, fémur, etc..) et comprennent un corps (diaphyse), des extrémités (épiphyses) supportant les surfaces articulaires, ainsi que deux jonctions entre les deux parties citées précédemment (métaphyse) qui correspondent aux cartilages de conjugaison permettant la croissance en longueur des os longs.

– Os courts : sont des os dont la longueur/largeur est équivalente (ou presque) à l’épaisseur. On le retrouve au niveau de poignet et de la cheville.

– Os plats : sont des os dont l’épaisseur est très inférieure aux autres dimensions. On les retrouve au niveau du crâne et des ceintures (ils sont divisés en 3 parties, la diploé au centre et les tables internes et externes).

– Os intermédiaires : réunissent 4 autres types d’os, les allongés (os longs mais moins grands: phalanges), les arqués (côtes), les rayonnés ou irréguliers (vertèbres) et les pneumatiques (sphénoïde).

On y retrouve des saillies, des cavités, des incisures, des foramens.

  • Les saillies sont des excroissances osseuses. Ex : les tubérosités sont des saillies peu développées, les tubercules sont des saillies peu étendus.
  • Les cavités peuvent être articulaires ou non.
  • Les incisures ou échancrures sont des zones de passage au bord d’un os pour un muscle ou des vaisseaux.
  • Les foramens sont délimités par le tissu osseux, permettent également le passage de muscles   ou de vaisseaux.

III.  Architecture de l’os

Le tissu osseux est une structure conjonctive calcifiée, discontinue et non homogène, composite et polyphasique.

Ils sont constitués d’une trame de collagène, d’une phase minérale et de substance fondamentale.

Ils possèdent trois différentes populations cellulaires :

 – les ostéoblastes qui bâtissent

 – les ostéoclastes qui cassent

 – les ostéocytes qui résident

L’os est entouré de périoste qui est un fin manchon fibreux conjonctif retrouvé au niveau de la diaphyse. Il est vascularisé et innervé.

L’os est composé de différentes parties tel que :

 – Le tissu osseux compact (os haversien fermé) de structure fibrillaire.

 – Le tissu osseux spongieux (os haversien ouvert) de structure lamellaire/trabéculaire.

IV.  Vascularisation et innervation

On retrouve de nombreuses artères, on distingue :

 – Les nourricières qui vascularisent les 2/3 internes de l’os compact et la moelle.

 – Les épiphysaires ou métaphysaires surtout pendant la croissance.

 – Les périostées qui vascularisent le 1/3 externe.

Le réseau veineux est superposable au réseau artériel.

Les lymphatiques se situent en région périostée sans qu’un réseau intra-osseux n’ait été mis en évidence et drainent les infections ou cellules tumorales.

Les nerfs sont satellites des artères, vaso-moteurs en intra-osseux et sensitifs au niveau périosté. Ils régulent également l’hématopoïèse.

V.  Développement des os

L’ossification débute ors de la période embryonnaire jusqu’à la puberté et est plus tardive chez les garçons (jusqu’à 18 ans).

On y observe :

 – L’ossification membraneuse qui est dite directe à partir du tissu mésenchymateux au niveau de la face et de la voûte crânienne.

 – L’ossification endochondrale qui commence à la 5ème semaine de développement. Pour la diaphyse, on a un point d’ossification primaire se formant par l’entrée d’un vaisseau et se dirige vers les épiphyses.

Pour les épiphyses, cela se déroule plus tard, en post-natal et s’effectue par des points d’ossification secondaires.

La croissance des os correspond à une combinaison de facteurs mécaniques, hormonaux et génétiques.

La croissance en longueur est dû au cartilage de conjugaison tandis que la croissance en largeur est dû au périoste.

VI.  Rôle mécanique du tissu osseux

Comme dit précédemment, l’os est :

 – Polyphasique

 – Non homogène, il ne se brise pas facilement

 – Composite, car il associe des matériaux de modules d’élasticité différents avec le collagène 

    élastique ou les cristaux d’hydroxyapatite.

 – Précontraint augmentant la résistance.

 – Résistant

 – Anisotrope chez l’adulte (isotrope chez l’enfant), il n’a pas les mêmes propriétés selon la 

   direction des contraintes.

 – Visco-élastique avec une phase de déformation importante.

On distingue deux types de fractures, celles par surcharge qui sont les plus fréquentes et qui arrivent lorsqu’on dépasse violemment la résistance maximale et celles par fatigue qui correspondent à des contraintes faibles mais répétées sans atteindre la zone de rupture.

La loi de Delpech/Huerter-Volkmann affirme que la croissance des os en longueur est accrue dans les zones de moindre pression sur le cartilage de conjugaison inversement.

Si vous souhaitez réussir votre PASS, vous pouvez accéder au livre PASS, Pour les meilleurs ? dans lequel je vous explique comment j’ai fait pour réussir mon année avec seulement 8,44 de moyenne en Terminale.

Si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure et commencer à réviser avec des fiches de cours de qualité qui vous permettront de réviser plus efficacement, alors vous pouvez accéder à mes fiches de révisions !