Interview PASS : Paul, 72ème en kiné

Salut Paul!

Peux-tu te présenter rapidement pour les lecteurs de Blog-Réussite.fr ?

Bonjour je m’appelle Paul, j’ai 20 ans et j’ai réussi PACES en doublant après l’obtention d’un bac scientifique.

Pourquoi as-tu décidé de poursuivre des études de médecine et d’aller en PACES ?

J’ai toujours été passionné par tout ce qui touchait au fonctionnement du corps, et je voulais faire un métier dans lequel je pouvais aider les gens au quotidien. 

Concernant le choix d’aller en kiné, c’est parce que j’avais des facilités en anatomie et que ça me plaisait vraiment. Et je dois avouer que je n’avais pas spécialement envie de faire 6 ans d’études en plus.

Peux-tu nous dire quel a été ton classement en PACES ? Etais-tu primant ou doublant ? Quelle filière as-tu choisi ?

Au premier semestre j’ai fini 36e en kiné, et au second semestre j’ai terminé 72e dans la filière kiné. Je l’ai eu en doublant.

Tu as donc choisi d’aller en kinésithérapie. Qu’est-ce qui t’attire dans ce métier ? As-tu une idée de ce que tu veux faire plus tard ?

Comme je l’ai dit précédemment, le secteur du soin m’intéressait vraiment. Après, ce qu’il y avait en plus en kiné c’était la pratique. C’est une formation qui  est complète. Le contact est plus important avec les patients, il y a un suivi qui est plus long et qui est donc plus humain, contrairement à ce que l’on peut retrouver en médecine. 

J’aimerais être kiné sportif pour être proche des athlètes de haut niveau, et participer aux entraînements est pour moi quelque chose de très intéressant.

As-tu trouvé la transition entre le lycée et la fac très difficile ? Pourquoi ?

J’ai trouvé la transition entre la fac et le lycée très compliquée, dans le sens où au lycée on a des cours, on est suivi, encadré, alors qu’à la fac, on est laissé à nous-même. Il faut faire la part des choses, comprendre que l’on a une certaine liberté de faire ce que l’on veut, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas travailler. 

Ce sont des études qui demandent beaucoup de travail, beaucoup d’investissement et qu’il faut vite s’y mettre. 

Il faut également se dire que les cours sont obligatoires, sinon il y a de fortes chances de ne plus travailler tout court. 

Quelle a été ta plus grosse appréhension avant d’aller en PACES ?

Oui j’ai appréhendé cette année de PACES du fait que les professeurs du lycée nous mettent un peu la pression, comme quoi c’est une année où si on a pas la mention très bien, on ne peut pas réussir. J’ai eu une mention bien et j’ai réussi. 

Je connais même un ami à qui on lui a dit que ça ne servirait à rien puisqu’il avait à peine 10 de moyenne.

Comment faisais-tu pour être certain d’avoir BIEN appris ton cours et de le connaître par cœur ?

Pour savoir si j’avais bien appris mon cours, je m’entrainais sur des QCM. Et je devais réussir tous les qcm sinon je restais dessus, ou bien je les retravaillais 2-3 jours plus tard.

T’es-tu aidé de livres en particulier durant cette année ? Si oui, lesquels ?

Non, je n’ai jamais acheté de livres car j’étais en prépa donc j’avais déjà tout.

Où as-tu habité pendant cette année ? Pourquoi avoir fait ce choix ?

J’habitais chez mes parents, c’est beaucoup plus simple au niveau de la nourriture, du ménage, etc.. 

Toutes ces tâches qui te font perdre du temps, je n’avais pas besoin de les faire et donc je pouvais garder mon énergie pour travailler.

As-tu travaillé pendant les vacances entre les 2 semestres ou as-tu profité à fond ? Que penses-tu qu’il est préférable de faire ?

Prendre soin de soi, se reposer parce qu’ensuite ça va être 4 mois de travail acharné. 

Peux-tu nous dire comment tu organisais ta journée ? A quoi ressemblait, grosso-modo ta journée type ?

Une journée type lorsque j’étais en PACES se divisait en plusieurs parties. Je travaillais de 8h à 11h30, puis de 11h30 à 12h30, j’effectuais ma pause déjeuner et après cela, de 12h30 jusqu’à 22 je travaillais. 

Les matières que je révisais dépendaient des jours, en général j’essayais de me débrouiller pour faire un tour de chaque UE par semaine.

Où travaillais-tu ? Chez toi ou à la bibliothèque ? Pourquoi ?

Oui je travaillais à la bibliothèque car cela me permettait d’être plus concentré dans mes révisions. Je n’arrivais pas très bien à réviser chez moi.

Travaillais-tu en groupe ? Pourquoi ?

Alors je travaillais tout seul pour ne pas être déconcentré mais j’avais mon groupe d’amis toujours assis à côté si possible en cas de questions ou autre.

Comment prenais-tu les cours à la fac ? Ordi, à la main ? Tu avais déjà les polycopiés ?

J’avais déjà des polycopiés puisque j’ai fait 2 ans de prépa, et donc je n’avais pas besoin de taper les cours, ce qui m’a permis de gagner du temps pour travailler. En plus de ça, les cours sont plus complets donc c’est vraiment intéressant. 

Plutôt Tutorat ou plutôt Prépa ? Pourquoi ?

Plutôt prépa puisque je ne suis jamais allé au tutorat.

As-tu eu des coups de mou ? Si oui, comment faisais-tu pour rebondir rapidement ?

J’avais tout le temps des coups de mou, et ce que je faisais pour rebondir rapidement, c’est que je me disais que si je ne travaillais pas, je n’aurai pas kiné. Donc il fallait que je me donne à fond car ce n’est que 8 mois de ma vie.

Comment as-tu ressenti les jours de concours et comment t’es tu préparée ?

Lors du concours, étant donné que j’avais travaillé à fond, je m’étais dit que je ne pourrai pas avoir de regret, et que si je devais réussir, alors je réussirai.

Au niveau du sommeil et de la nourriture, as-tu changé quelque chose en particulier pour cette année ?

Ouais forcément j’ai changé un peu tout à cause du stress ce qui a fait que j’ai pris plus de 20kg, au niveau du sommeil, c’était la catastrophe, je dormais mal, je mangeais mal, en bref rien n’était optimal pour réussir, c’est ce qui a causé mon redoublement.

Il y a t-il une méthode secrète pour réussir sa PACES/PASS ?

Il n’existe pas de méthodes secrètes. Tout ce qui compte est le travail puisqu’au final, tout le reste est secondaire. Car si les autres sont là c’est parce qu’ils sont tous intelligents et qu’ils souhaitent réussir. Donc, le secret de la réussite, c’est vraiment de se donner à fond en voulant toujours être le meilleur. Alors forcément comme dans tout, il y a des techniques pour optimiser son travail, son sommeil, etc.. mais 95% de la réussite se déroule dans le travail.

T’es-tu autorisé des sorties pendant cette année ? Quel genre de sorties ?

Oui je me laissais toujours 2 soirs dans la semaine où je pouvais faire ce que je voulais, donc soit aller voir des amis, passer du temps avec ma famille ou alors je me détendais devant la télé.

Quelle a été ta réaction quand tu as su que tu étais reçu ?

Quand j’ai su que j’étais reçu j’ai failli pleurer, mais j’étais surtout hyper content, et je me suis dit que c’était fini et que j’allais enfin devenir kiné.

Un petit mot de la fin ? As-tu quelque chose à ajouter ou un conseil à donner pour les futurs étudiants en PASS ?

J’aimerai dire à tous les étudiants que ce concours c’est comme une course, et qu’au final, c’est celui qui arrive premier qui gagne et pour faire ça, il ne commence pas par un sprint. 

Il faut toujours croire en soi, à continuer de travailler et surtout à rêver de pratiquer le métier que l’on souhaite faire.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, approfondir vos connaissances et ainsi augmenter vos chances de réussite avec mon livre PASS, Pour les meilleurs ? dans lequel vous retrouverez mon histoire, comment j’ai réussi à optimiser mon style de vie pour faire parti des 15%, mes conseils et astuces exclusifs pour augmenter vos chances de réussite.