Interview PASS : Laure, étudiante en médecine

Tu souhaites réussir ta PASS ? Accède à ton cadeau dès maintenant !


Vous retrouverez dans cet article, l’interview PASS de Laure, étudiante en médecine à Marseille.

Salut Laure,

Peux-tu te présenter rapidement pour les lecteurs de Blog-Réussite ?

Bonjour à tous, je m’appelle Laure j’ai 18 ans et je suis en médecine à la faculté de Marseille.

Peux-tu nous dire quel a été ton classement en PACES ? Etais-tu primante ou doublante ?

J’ai été classée 339 à la fin du 2ème semestre en primante. A l’issue des reclassements et tout ça j’ai été la dernière de ma promo prise en médecine (NC 315).

Quelle est la filière que tu as choisi et pourquoi ?

J’ai choisi la filière médecine. Pour moi c’est un rêve à réaliser depuis toujours. C’est la branche qui m’a toujours intéressée même si je suis l’une des premières dans ma famille à m’orienter vers ces études ! J’ai « baigné » dans le milieu médical quand j’étais petite (pour des petits soucis aujourd’hui réglés) et même dans ces circonstances pas idéales, c’était un univers qui me passionnait déjà !

Tu es donc à l’université de Marseille qui est réputée pour être très difficile ! Comment s’est passée ton année ? Que penses-tu de cette réputation ? Est-ce vrai, penses-tu que ça a été plus dur pour toi ?

Mon année a été assez compliquée à gérer, mais c’était surtout dû à l’éloignement de ma famille, et pas vraiment à la fac elle-même. Oui je connais cette réputation et c’est vrai que quand je dis que j’ai réussi à Marseille on me félicite d’autant plus. Je pense que c’est surtout dû au fait qu’à Marseille la fac de médecine existe depuis longtemps, et on est resté sur des méthodes de travail plus « anciennes ». On a aucun soutien de la part de la fac (tout est organisé en parallèle : tutorat etc), il faut être complètement autonome et c’est de la que vient la difficulté à mon avis. Par exemple on a aucun support réel de cours : même les polycopiés distribués ne sont pas d’une grande aide la plupart du temps vu qu’une majorité de profs ne s’en sert absolument pas.

Pour moi personnellement, ça m’a pas posé de gros soucis vu que j’ai toujours travaillé avec mes propres ressources j’étais déjà autonome en arrivant.

Comment as-tu fait pour surmonter ce challenge, cette peur qui se présentait directement devant toi en te disant que ça allait être plus dur que dans les autres facs de France ? 

En fait, je pense que la meilleure chose à faire c’est de pas se focaliser dessus ou de voir les choses autrement : la difficulté est-elle vraiment à blâmer quand on parle de formation médicale, sachant que par la suite (dans de loooongues années certes) on aura la vie des gens entre nos mains ?

Personnellement, j’ai foncé tête baissée et j’ai rien lâché jusqu’au bout.

Comment prenais-tu tes cours en amphi ? Pourquoi as-tu choisi cette façon et pas une autre ?

Je les prenais sur l’ordinateur vu que j’avais téléchargé les cours de l’année dernière j’avais la plupart du temps juste besoin de faire des petites modifications ce qui me permettait de me concentrer sur le cours en même temps.

Avoir une prépa est-il indispensable ?

Alors je ne dirais pas indispensable mais fortement recommandé. Même si les prépas ne sont pas accessibles pour tous je le conçois, il faut au moins prendre le tutorat. Ça nous prépare à cette forme de travail qu’on ne connait pas, ça permet d’avoir un soutien moral et de rencontrer des gens de notre promo ce qui est super important pour moi.

Travaillais-tu en groupe que ce soit en amphi ou à la bibliothèque ? Où travaillais-tu d’ailleurs ?

J’allais en cours avec 1 ou 2 personnes généralement, rarement plus parce que sinon niveau concentration c’est pas top. Et j’apprenais mes cours seule chez moi parce que c’était le seul moyen d’être vraiment concentrée et d’optimiser mon temps.

Portais-tu une importance particulière à l’hygiène de vie (sommeil, repas) ou préférais-tu gagner du temps de révisions ?

Je faisais très attention à tout ça, je me forçais à arrêter de travailler à 23h (j’ai dû dépasser cette limite seulement 4 ou 5 fois dans l’année) pour avoir mes 8h de sommeil et je faisais une pose de 30-45 min à chaque repas. Après le « temps perdu » je le re-gagnais pendant les révisions elles-mêmes parce que je suis pas quelqu’un qui a besoin de prendre des pauses toutes les 2h, je travaillais souvent 4 ou 5h d’affilée sans soucis de concentration ou d’efficacité.

Où as-tu vécu durant cette année de PACES ? En solo ou chez tes parents ?

Je vivais seule dans un appartement à 5min de la fac (là aussi je gagnais beaucoup de temps…) 

Y’a t-il une méthode secrète pour réussir sa PACES ?

Je pense pas qu’il y ait une méthode secrète mais c’est certain qu’il faut tout donner pendant 9 mois et mettre la PACES au premier plan sinon ça fonctionne pas.

Y’a t-il un livre qui t’a aidé durant cette PACES et pour la fac de Marseille ? Si oui, lequel ?

Au 1er semestre j’ai utilisé le livre de bio cellulaire de Pierre Cau et au 2ème semestre le Netter pour l’anatomie.

Avec le recul et la PACES en poche, comment vois-tu finalement cette année ? Quelle a été pour toi la chose la plus compliquée ? 

Cette année je la vois comme ma première véritable réussite personnelle, comme un challenge relevé et le début d’une nouvelle vie.

Pour moi le plus compliqué c’était l’éloignement de ma famille (qui habite à 2h de route de Marseille) même s’ils venaient me voir régulièrement et m’ont énormément soutenu.

Un petit mot de la fin ? As-tu quelque chose à ajouter ou un conseil à donner pour les futurs étudiants en PACES ? Quelle a été ta réaction quand tu as su que tu étais reçue ? 

S’il y a quelque chose que j’ai retenu c’est que contrairement à ce qu’on entend de partout, il ne faut surtout pas s’isoler des autres étudiants. Il faut bien choisir ses amis et ils seront sûrement peu nombreux mais ils sont indispensables à mon avis. Je n’aurais jamais tenu le coup sans ces personnes la : malgré tout il ne faut pas oublier que ce sont les seules personnes qui peuvent réellement comprendre ce qu’on vit…

Et forcément il faut donner son maximum tout le temps et se battre jusqu’à la fin !!!

Alors vu mon classement j’ai du attendre 10 jours après les résultats pour savoir si j’étais prise donc j’étais énormément stressée forcément… Tout simplement j’ai hurlé et j’ai pleuré, et il m’a fallu énormément de temps pour réaliser !


Si vous souhaitez réussir votre PASS, vous pouvez accéder au livre PASS, Pour les meilleurs ? dans lequel je vous explique comment j’ai fait pour réussir mon année avec seulement 8,44 de moyenne en Terminale.

Si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure et commencer à réviser avec des fiches de cours de qualité qui vous permettront de réviser plus efficacement, alors vous pouvez accéder à mes fiches de révisions !